Anémie normocytaire

VGM = 80 – 100 fL = (adulte)

La numération des réticulocytes  (N = 25 – 100 G/L) est le plus souvent nécessaire.

 

Hémodilution :

 

- grossesse

- insuffisance cardiaque

- grandes hyperprotidémies*

- hypersplénisme*

 

*parfois anémie vraie surajoutée

 

Réticulocytes > 150 G/L = anémie régénérative

 

Deux grandes circonstances :

 

- anémie post hémorragique (= réparation d’une anémie brutale)

 

- anémie hémolytique : destruction excessive de GR, liée à 2 grands types de mécanismes :

 

                Mécanisme externe au GR :                                  * immunologique (anticorps)

                                                                                              * parasitaire (paludisme)

                                                                                              * infectieux

                                                                                              * toxique

 

                Le GR est génétiquement anormal :                      * anomalie de la membrane

                                                                                              * anomalie de l’hémoglobine

                                                                                              * anomalie d’une enzyme du GR

 

Réticulocytes < 100 G/L = anémie non régénérative

 

Ou anémies d’origine centrale : la moelle osseuse ne produit qu’un nombre réduit de GR, insuffisant pour maintenir l’hémoglobine sanguine à un niveau normal.

 

Maladies générales :              * maladie inflammatoire

                                               * insuffisance rénale

                                               * insuffisance endocrine (thyroïde, hypopituitarisme, corticosurrénale)

                                               *insuffisance hépatique

 

Maladies hématologiques :

 

Il faut aussi regarder s’il existe des anomalies quantitatives et/ou qualitatives des leucocytes (formule leucocytaire) et des plaquettes, orientant vers :

                                               * aplasie médullaire

                                               * carence en vitamine B12 ou en folates

                                               * syndrome myélodysplasique

                                               * moelle envahie (leucémie, lymphome, myélofibrose, cancer)

 

Remarques.

- plusieurs de ces anémies sont parfois macrocytaires : voir « étiologie des anémies macrocytaires »

- La majorité de ces anémies est normochrome (CCMH = 32 – 36 g/dL) : l’hyperchromie, avec CCMH > 36 g/dL,  existe pour certaines anémies hémolytiques constitutionnelles ou acquises, mais n’est mise en évidence qu’avec certains types d’automates.

(janvier 2012)