Lymphocytose / Lymphopénie

 

 

Lymphocytes sanguins : valeurs normales selon l’âge

 

Nombre (G/L)

Nouveau –né

 

2 - 11

Jusqu’à 1 an

 

2 – 15

1 an – 4 ans

 

2 – 10

5 ans – 10 ans

 

1.5 – 7

10 ans  – 15 ans

 

1.5 – 6

Adulte

 

1.5 - 4

               

Lymphocytose

 

Nb > 5 G/L chez l'adulte (voir Normales selon l'âge)

Enfant : toujours réactionnelles,  transitoires

Adulte : transitoire (si durée < 8 semaines), ou chronique (origine maligne dans 50% des cas)

 

 

Petits enfants :             coqueluche ; lymphocytose infectieuse, viroses diverses

                                   (très rare : désordre lymphoprolifératif auto immun)

 

 

Enfants et adultes :       Infections virales :      lymphocytose (ou lymphopénie), parfois avec syndrome mononucléosique

                                   Infections bactériennes : rare (tuberculose, syphilis, par augm. Ly T)

                                   Situations de stress aigu: crises d’épilepsie, crise drépanocytaire, …

 

 

Adultes :                       Situations de stress aigu: (idem enfant), infarctus du myocarde, arrêt cardiaque

                                   Tabagisme chronique : petite lymphocytose T; plus rarement = lymphocytose B polyclonale

                                   Anecdotiques : post – splénectomie (quelques semaines), splénomégalies (Gaucher, thalassémies, paludisme chronique); hypopituitarisme

                                  

                                    Syndromes lymphoprolifératifs : LLC, phase de dissémination des lymphomes à petites cellules, lymphocytose à lymphocytes granuleux

 

 

 

Lymphopénie : Nb < 1 G/L (adulte et enfant)

 

 

- Infections virales (tous virus) : modification de répartition (si VIH = destruction accrue)

- Infections bactériennes, choc septique: modification de répartition (mauvais pronostic si < 0,9 G/L)

 

- Lymphomes (tous types) : modification de répartition

- Tumeurs solides au diagnostic : parfois (modification de répartition)

 

 

- Corticothérapies : destruction accrue ; modification de répartition

- Chimiothérapies / radiothérapie / immunosuppresseurs : destruction accrue

 

 

- Divers : Lupus (destruction accrue); insuffisance rénale (mécanisme ? ); agranulocytose toxique, brûlures étendues, hypersplénisme (modification de répartition)

- Situations exceptionnelles (déficits immunitaires, ethnique, dénutrition, carence en zinc, idiopathique avec déficit en CD4+)

 

 

 

Référence.

Berezné et al. Presse Med 2006;35:895-902.

 

 

Avril 2016