Thrombocytose

Thrombocytose (ou hyperthrombocytose) si N° PLT > 450 G/L

 

Thrombocytoses réactionnelles : > 90 % des cas (tous âges)

 

Attention : plusieurs étiologies peuvent se cumuler et majorer l’hyperplaquettose

 

Fausses thrombocytoses

 

erreur de N° des automates d’hémogramme : cryoglobulines (parfois N° > 1000 G/L)

 

Thrombocytoses d'entraînement : 500 - 800 G/L

 

- de stress :

Tous actes chirurgicaux importants (grandes chirurgies abdominales, cardiovasculaires, orthopédiques, thoraciques…), accouchements prolongés, exercice physique intense, grands traumatismes (au total 35 % des thrombocytoses réactionnelles).

 

- de rebond :

Associée à une hémorragie abondante ou une anémie hémolytique aiguë,

Suite au traitement d'une thrombopénie périphérique ou d’une stimulation médullaire franche, de l’emploi de certains médicaments (vincristine, adrénaline, facteurs de croissance, ATRA),

Après sevrage de l’alcool chez un éthylique présentant une thrombopénie aiguë sévère.

 

Pathologies inflammatoires et infectieuses: 500 - 1000 G/L

- Les pathologies inflammatoires : polyarthrite chronique, connectivites, rectocolite hémorragique, colites ulcéreuses, … (10 % du total des thrombocytoses)

- Toutes les infections bactériennes sévères (25 % du total des thrombocytoses)

- Maladies cancéreuses (10 % du total des thrombocytoses)

 

Il y a parallélisme entre l’importance de l'hyperplaquettose et celle de l'état inflammatoire.

La sécrétion de cytokines pro inflammatoires (dont l’IL-6) est responsable de la stimulation de la mégacaryopoïèse.

 

Thrombocytose de la carence en fer : 400 - 700 G/L

 

Suite immédiate d'une splénectomie : jusqu’à 1000 G/L

 

Quelle qu'en soit l'étiologie (traumatique, thérapeutique) : augmentation rapide en quelques jours, jusqu’à 1000 G/L après une à trois semaines ; retour à la normale en quelques semaines à deux mois.

 

Remarque. L’asplénie vraie, constitutionnelle ou acquise est associée à une petite hyperthrombocytose

 

Thrombocytose des maladies hématologiques : < 10 % des cas

 

Thrombocytoses des syndromes myéloprolifératifs

                Thrombocytémie essentielle : N° PLT jusque 6000 G/L

                Leucémie myéloïde chronique : N° PLT rarement > 1000 G/L

                Maladie de Vaquez : N° PLT rarement > 600 G/L

                Splénomégalie myéloïde chronique : N° PLT parfois > 1000 G/L

 

Syndromes myélodysplasiques et LA myéloïdes

                Syndrome 5 q- : N° PLT jusque 600 G/L

                ARSI / thrombocytose : N° PLT parfois > 1000 G/L

                Syndromes myélodysplasiques et LAM avec anomalie chromosomique 3q (q21 et/ou q26) (rare)

 

Exceptionnelles thrombocytoses familiales

 

 

 

juillet 2011